Le poème fondateur

Le Monde selon Cian

Cian avait une amie,
Shana, déesse de l'esprit.
Pour le séduire
Elle inventa l'innocence et la couleur
Pour le punir
Elle forgea l'indifférence et la douleur.

Cian avait une amie,
Cliona, déesse de la nuit.
Pour le séduire
Elle façonna la joie et la lumière
Pour le punir
Elle forma le désarroi et la colère.

Cian avait une amie,
Boann, déesse de l'envie.
Pour le séduire
Elle engendra l'ivresse et la vie
Pour le punir
Elle créa la tristesse et l'ennui.

Au bout du gris,
Cian retrouva ses amies
Et voulut les séduire.
Chacune accepta à son tour,
De ne pas le punir.
Alors ils imaginèrent l'amour.